Déclaration de principe

 

Déclaration de principe

« Questions de citoyens » : parce que cela concerne les citoyens.
« Questions de citoyens » : parce que ce sont des questions que des citoyens ordinaires se posent ou peuvent se poser.

« Questions de citoyens » est un groupe de réflexion qui s'est créé à l'initiative de quatre amis qui se sentent préoccupés par des faits de société, qui se posent des questions auxquelles ils ne reçoivent pas toujours des réponses satisfaisantes de la part des élus et de la part des médias, qui ont de plus en plus le sentiment que leur idéal démocratique est progressivement confisqué, et parfois de manière inquiétante, tant par ceux qui détiennent le pouvoir que par ceux qui dirigent la finance.

En conséquence, ils ont décidé de se réunir régulièrement afin de réfléchir en commun et de publier leurs différentes idées et réflexions dans des documents qu'ils destinent au plus grand nombre, via le site www.questionsdecitoyens.be, 
Leur but : alerter les consciences et susciter des réactions, qu'elles soient positives ou négatives.

« Questions de citoyens » publiera les commentaires et remarques ( sauf insultes, spams et tous propos contraires à la Loi).

« Questions de citoyens » n'est ni une secte, ni un mouvement philosophique, ni un parti politique en gestation. Il entend clairement exprimer qu'il n'appartient à aucun groupe de pression quel qu'il soit, religieux, philosophique, politique ou financier.

Ses membres fondateurs sont des penseurs libres. Ils entendent pouvoir aborder tous les sujets et ne mettre aucune limite à leur réflexion et à leur questionnement. Ils entendent agir avec dignité morale, probité et tolérance afin de favoriser le bon fonctionnement de la Cité. 

Dans le respect de la "Déclaration universelle des Droits de l'Homme", « Questions de citoyens » accueillera dans son groupe celles et ceux qui respectent ces valeurs et visent le même idéal, sans distinction de croyance et de rang social.

Nous sommes, comme citoyens, attentifs aux organisations gouvernementales et supra gouvernementales que nous rétribuons par l’impôt, pour les services qu’elles nous rendent et nous nous insurgeons quand nous estimons que le rapport qualité des services rendus - impôts payés pour ces services, devient peu attrayant ou quand nous apprenons des dépenses ou des modalités de fonctionnement que nous estimons anormales ou injustes.

Notre liberté nous donne le droit de blasphémer, de critiquer, de toucher aux vaches sacrées si nous en décelons… Certes, les nécessités de la vie en société imposent des limites inéluctables à notre liberté mais en tant qu’hommes libres, nous sommes tenus de nous demander jusqu’où il nous est possible d’abdiquer cette pleine et entière liberté de recherche, de jugement et d’expression.

Liberté de recherche ?
Nous rejetons l’argument d’autorité, quelle que soit l’autorité qui cherche à nous imposer des directives à notre pensée.

Liberté de jugement ?
Paraphrasant Raymond Poincaré, nous ne nous soumettrons ni à un dogme, ni à un parti ni à une passion, ni à un intérêt, ni à une idée préconçue, ni à quoi que ce soit si ce n’est aux faits eux-mêmes.

Liberté d’expression ?
Il n’est pas toujours possible de vérifier par nous-mêmes la véracité des informations qui circulent mais nous nous efforcerons de parvenir à la plus grande objectivité possible, en réunissant sur un sujet donné le maximum d’informations.

Comment nous rejoindre et comment nous aider ?

Si vous souhaitez être uniquement informés de nos réflexions, il vous suffit de nous le confirmer par e-mail en l'envoyant à 'questions.de.citoyens@questionsdecitoyens.be'. Vous serez alors inscrits dans notre liste de sympathisants et vous recevrez automatiquement nos publications et serez tenus au courant de nos activités.

Si vous souhaitez participer activement à nos réunions de réflexion  et à la rédaction des textes que nous diffuserons, il vous suffit de nous le faire savoir, nous prendrons alors contact avec vous.

Mais si vous approuvez notre démarche, vous pouvez aussi utilement nous aider en :

  • nous faisant part de vos critiques tant positives que négatives
  • nous faisant part de vos propres réflexions ou sujets de préoccupation.
  • diffusant le plus largement possible nos publications (famille, amis, collègues, etc), notre but étant de réveiller les consciences et de rendre la parole aux citoyens
  • nous envoyant les adresses e-mail, blogs, comptes Twitter et Facebook des décideurs  afin de les informer de nos activités.

Notre but étant de faire part, au monde politique et aux médias, des attentes, sentiments et questions des citoyens, vous pouvez systématiquement leur envoyer les documents que nous publierons. Quand ils recevront dix, cent, mille... fois le même message, ils seront alors forcés  de nous apporter des réponses ou, par leur silence, exprimer le peu de crédit et de considération qu'ils ont pour les citoyens de ce pays.

Chacun  tirera alors ses propres conclusions.

Les membres fondateurs : 

  • ANCIAUX René
  • DANGRIAU Christian
  • DETOURNAY José
  • VANDEMBER Jacques