Citoyen engagé aujourd'hui pourquoi ?

Je suis triste  et surtout en colère.
J’aimerais donc prendre le temps de laisser se diluer quelque peu ces sentiments pour prendre la juste mesure du chemin à suivre et tracer un plan cohérent.
Citoyen engagé aujourd’hui, pourquoi ? A cette question dont certaines réponses ont été finalement à l’origine d’une partie importante du sens que nous donnons à notre existence, j’ai le sentiment que nous nous complaisons néanmoins parfois, parfois trop souvent dans le confort si rassurant de notre quotidien et ce malgré le désordre extérieur.
Confort parfois mis à mal mais que des moments privilégiés sont aussi finalement pour beaucoupune forme d’échappatoire à la réalité morbide de notre existence et de notre société.
Je pense, et cela n’engage que moi que nous devrions nous mobiliser en une voix solidaire sur les questions sociétales les plus importantes et les plus urgentes.
Certains d’entre nous exercent une influence et s’efforcent de prétendre le contraire. Mais nous savons tous que cette influence est bien réelle, malheureusement parfois mal utilisée mais il est un contexte historique qui met aussi en lumière nombre d’actions fondamentalement révolutionnaires de nombreux citoyens engagés.
Aujourd’hui et cela ne date pas vraiment d’hier, nous sommes confrontés au terrorisme. Ce n’est pas une guerre classique visible et dans une certaine mesure prévisible, c’est un cancer terré et dormant qui a gangréné nos sociétés occidentales et qui se réveille par intermittence là et quand nous l’attendons le moins.
Impossible dans ces conditions de mettre en œuvre des moyens permettant la restauration totale de notre sécurité. Il est question pour le moment de quelques « bombinettes » qui font déjà des ravages et des carnages sans nom… mais je vous laisse imaginer l’ampleur des dégâts lorsque nos centrales nucléaires seront la cible de ces fous de Dieu.
Or les gouvernements occidentaux américains et européens pour ne citer qu’eux déploient depuis des lustres des actions politiques et militaires en ingérence totale au sein de pays sous le couvert de la motivation de la restauration de démocraties et du bien-être des sociétés locales alors que nous savons tous que les raisons sous-jacentes à ces actions sont purement géopolitiques et donc économiques.
Al Qaida et Daesh ont été créés par la CIA et il est maintenant impossible de les éradiquer parce qu’ils se sont propagés en cellules dormantes au sein de nos territoires.
Alors si nous voulons restaurer la qualité de vie que nous idéalisions, il serait peut-être grand temps d’aller de l’avant en faisant marche arrière. C’est-à-dire de mon point de vue annuler toutes mais toutes les actions militaires extérieures aux pays des coalitions. 
Car en poursuivant cette voie nous nous exposons en finalité à l’échéance inéluctable d’un supra-gouvernement mondial qui contrôlera toute l’économie et toutes les ressources. Cela fait certainement science-fiction mais pas tant que cela et cette perspective laissera la grosse majorité de l’humanité dans une situation plus que précaire.
Est-il utopique de penser que des groupes de citoyens engagés puissent suggérer des lignes de conduites politiques sages et cohérentes en vue de la préservation et de l’amélioration de nos sociétés de toutes nos sociétés donc de l’Humanité ?

Auteur anonyme…